Page d'accueil
Bibliothèque
Intranet
Webmail
Charte éthique



      Recherche     
 


Chirurgie des parathyroïdes

Hyperparathyroïdisme primaire

Les parathyroïdes sont 4 petites glandes, de la taille d'un grain de blé, placées au contact de la thyroïde (une supérieure droite, une inférieure droite, une supérieure gauche et une inférieure gauche). Elles représentent un des acteurs principaux du métabolisme phosphocalcique. En effet, elles produisent la parathormone, hormone qui règle très finement le taux de calcium dans le sang en stimulant la formation et la résorption osseuse essentiellement. Elles produisent donc beaucoup de parathormone lorsque le taux de calcium est bas (afin de stimuler la résorption osseuse et donc de libérer du calcium dans le sang) et peu lorsque le taux de calcium est élevé. Elles fonctionnent donc comme un « thermostat » pour régler le taux de calcium du sang.

Parfois, en raison d'une mutation génétique touchant un groupe de cellules d'une parathyroïde, une glande (parfois plusieurs) ne joue plus son rôle de thermostat et sécrète sans arrêt de la parathormone, ce qui créé d'une part une hypercalcémie et d'autre part, à plus long terme, une ostéoporose. L'hypercalcémie associée à cette hypersécrétion de parathormone peut favoriser la création de calculs dans les reins, peut entraîner une diminution de la fonction rénale et est souvent la cause de troubles digestifs (sous forme de constipation par exemple), musculaires (fatigabilité) et émotionnels (symptômes dépressifs).

 

Dans cette situations que l'on nomme hyperparathyroïdisme primaire, votre médecin et votre chirurgien endocrinien vous proposerons le plus souvent une petite (mais difficile !) intervention chirurgicale afin de chercher et d'enlever la (parfois les) glande parathyroïde malade. Celle intervention est considérée comme difficile essentiellement en raison de la petite taille de ces glandes et du fait qu'elles ne sont pas toujours localisées exactement au même endroit dans le cou, pouvant rendre leur recherche parfois laborieuse. La guérison est immédiate après l'intervention, le taux de calcium sanguin étant à nouveau dans la norme quelques heures après l'intervention.

 

Une cinquantaine de patients sont opérés des parathyroïdes chaque année dans notre service.

La plupart d'entre aux entrent à l'hôpital le jour avant et rentrent à la maison 2 jours après l'intervention.

 

Liens :

http://www.e-sante.fr/francais/article.asp?idarticle=6030&idrubrique=246

 

Hyperparathyroïdisme secondaire

Chez les patients insuffisants rénaux, en dialyse, le défaut de sécrétion de phosphate ainsi que le défaut de fabrication de vitamine D par les reins malades engendrent toujours une stimulation chronique du tissu parathyroïdien (c'est à dire de toutes les parathyroïdes). Cette stimulation est maintenue la plus faible possible par des dialyses adéquates, par l'administration de calcium, de vitamine D et de chélateurs de phosphates. Malheureusement, ces mesures ne parviennent pas toujours à contrôler l'hypersécrétion de parathormone. Cet hyperparathyroïdisme secondaire peut entraîner des problèmes osseux (diminution de la densité osseuse, douleurs osseuses), peut favoriser le dépôt de calcium dans les tissus (calcifications, en particulier dans les vaisseaux), peut entraîner des démangeaisons (prurit), aggraver une hypertension et entraîner une hypercalcémie entre autres.

Après transplantation rénale, les parathyroïdes ne récupèrent pas toujours leur fonction normale et il arrivent que, malgré une fonction rénale normale, elles continuent de produire trop d'hormone. On nomme parfois cette situation hyperparathyroïdisme tertiaire.

 

Dans ces situations qui ne sont plus contrôlable par des médicaments, votre néphrologue vous conseillera le plus souvent de procéder à l'ablation du tissu parathyroïdien malade.

 

L'intervention consiste soit à enlever 3 parathyroïdes entièrement et de laisser en place un fragment de la quatrième glande (fragment correspondant environ à une glande normale) soit d'enlever les quatre parathyroïdes pour en réimplanter quelques petits fragments dans un autre endroit, plus facilement accessible à une éventuelle ré-opération.

 

Une cinquantaine de patients sont opérés des parathyroïdes chaque année dans notre service.

La plupart d'entre aux entrent à l'hôpital le jour avant et rentrent à la maison 2 jours après l'intervention.

 

ASMC
CMEC
Robotic Surgery Visceral
Robotic Surgery Urology
Division d'Anatomie